Rechercher
  • L'Orthographeuse

Situation ? Compliquée...

"Alarmante" ou "alarmiste" ? Ou comment employer le bon adjectif à notre situation... A vous de choisir !


[Alarmant] ne connaît que des emplois adjectivaux, pour qualifier ce qui est alarmant ou de nature à alarmer : des bruits alarmants, une situation alarmante, un état alarmant.


[Alarmiste] peut être employé nominalement, pour désigner une personne qui fait preuve d’alarmisme, c’est-à-dire d’une tendance à répandre intentionnellement des nouvelles alarmantes.


Mais alarmiste peut également fonctionner comme adjectif. Des propos alarmistes ne sont pas alarmants, c’est-à-dire de nature à alarmer : ils qualifient plutôt ce qui relève de l’alarmisme, d’une attitude prompte à envisager le pire (et à le faire savoir).


On comprend donc que des experts puissent produire un rapport alarmant, sans verser dans des dérives alarmistes relevant d’un alarmisme de mauvais aloi. Cette distinction sémantique, même si elle peut paraître ténue, mérite d’être maintenue pour transmettre une information précise sur le contenu dudit rapport.


Et si vous profitiez de ce contexte pour passer le #certificatVoltaire 100 % à distance avec #lorthographeuse ? #coronavirus#covid19#languefrançaise#cpf

0 vue

© 2019 Doriane BON - L'Orthographeuse chez AMETIS SCOP/doriane@lorthographeuse.fr / Tél. 07 67 39 19 10 /Mention LégalesPolitique de confidentialité

  • Noir Icône Instagram